Friday, Nov 24th

Last update

RÉPERTOIRE Artisite Vincent Christelle
1_x250 2_x250 3_x250
4_x250 5_x250 6_x250
profil: Christelle Vincent - artiste peintre
Affiliation professionnelle : TAC (The Arts Club)
Email:
website: http://cryssart.com/
faceBook: Facebook link
DÉMARCHE ARTISTIQUE

Christelle Vincent, issue de la faculté d’arts plastiques de Strasbourg et en possession d’une maîtrise, est une artiste multi-facettes. Son art s’étend du style bande dessinée jusqu’à un style à travers lequel elle exprime son intérêt pour la psychologie par le thème de la figure humaine dont elle traduit le monde intérieur. Ce sujet fait parallèlement l’objet d’écrits à orientation féministe indissociables de son travail pictural. Ses écrits traitent de la notion de conscience de soi à travers le genre. Artiste polyvalente, elle consacre une grande partie de son temps au dessin et à la composition musicale par ordinateur. Dans une activité annexe, elle peint d’après commandes, des portraits, paysages, architectures, affiches publicitaires, logos, illustrations pour enfants. Elle réalise aussi des fresques avec le collectif d’artistes strasbourgeois Accro-lithes.

 

L’homme qui nous observe, se regarde lui-même. C’est le regard de Narcisse, la vision catoptrique du monde où l’homme refuse la mort et tente de faire durer une illusion d’éternité et de toute puissance, de fixer sa vie à l’apogée de sa beauté. Les éléments plastiques sont des hiéroglyphes en interrelation, des symboles racontant l’histoire de l’individu. Cette combinatoire de signes évoque la complexité psychique. Les rehauts graphiques sont les équivalents de la tête de mort dans les peintures hollandaises. Ils dénoncent une vérité sous-jacente, les tensions internes résultant de notre société de surmédiatisation. Ils sont les signes de désirs frustrés, de capitulations, de fantômes du passé. Ce qui est montré est l’impossible adéquation entre une apparence souhaitant évoquer l’ ‘’ultra performance’’ et l’intériorité, inévitablement faillible. La première étant le résultat de la biologie et la deuxième, n’étant jamais fixe, l’identité est démultipliée selon le schéma des fractales mathématiques.